La Seyne-sur-Mer Philharmonique La Seynoise

Site officiel de la Philharmonique

La Seynoise

(Fondée en 1840)

Présentation
Actualités et prochains concerts
Concerts 2016
Concerts 2015
Concerts 2014
Concerts 2013
Concerts 2012
Concerts 2011
Concerts 2010
Nos musiciensPhotos anciennes Articles de presseHistoire de la Philharmonique La Seynoise
La Seynoise recrute !!
Contact : la.seynoise@free.fr

Prochaine manifestation
Dimanche 20 novembre 2016

Concert annuel de Sainte-Cécile de la Philharmonique
 
Chapiteau de la Mer, Les Sablettes, 16 h 00







 

Née en 1840, la philharmonique La Seynoise est la plus ancienne association de La Seyne et l’une des trois plus anciennes sociétés philharmoniques de France.

Son but est de faire de la musique et de propager cet art par l’étude et l’exécution d’œuvres musicales, de donner des concerts publics pour l’agrément de la population, ainsi que de prêter son concours aux cérémonies patriotiques et à des œuvres humanitaires. Forte d’une cinquantaine de musiciens talentueux, son répertoire, particulièrement varié, permet d’atteindre tous les publics : de la musique classique à la variété populaire, en passant par les musiques de films et les compositeurs contemporains.



Philharmonique La Seynoise
Chef de musique : Jean Arèse - Chef adjoint : Laurent Canavésio

Au cours de l'année 2015, La Philharmonique Seynoise a organisé 5 grands concerts et participé au Concert de Prestige de la Fédération Musicale du Var
Elle a également participé à 4 cérémonies patriotiques de la ville de La Seyne-sur-Mer
Les Ensembles Musicaux de La Seynoise ont donné 5 concerts et de nombreuses aubades, contribuant à l'animation du Centre ancien de notre ville
La Seynoise a aussi accueilli dans la salle Aillaud plusieurs ensembles de musiques locales (Atelier Jazz Work Shop du Fort Napoléon,
Jazz Indigo des Écoles de Musique de Sanary Saint-Cyr), Orchestre champêtre de La Six-Fournaise, Ensemble de cuivres de La Garde,...)

Cliquez ici pour retrouver les photos et les comptes rendus de presse de toutes ces manifestations

Quelques musiciens de La Seynoise à la cérémonie patriotique du 26 avril 2012
(Souvenir de la Déportation) au Monument aux Morts

A voir et écouter également :

Les séquences vidéos des concerts de La Seynoise sur le site internet LaSeyne.info :

Concert d'été, place du Marché (25 juin 2010) avec interview de Jean Arèse
Concert de printemps (17 mai 2011) sur le site internet LaSeyne.info

Retrouvez aussi les activités, programmes, photos, vidéos de la Philharmonique La Seynoise sur sa page Facebook 






Magazine municipal Le Seynois, N° 45, juillet-août 2013
Var-Matin, 28 mars 2013




Traduction : Il a passé quarante ans avec la baguette du maître
Il lève sa baguette d'orchestre, puis lisse l'air, et une onde de flûte s'élève, vite rattrapée par le groupe des hautbois. Si les cornets attendent encore, voilà déjà les cors qui embouchent leurs instruments. C’était en novembre dernier pour la Sainte Cécile, patronne des musiciens. Du haut de ses soixante-seize ans, monsieur Jean Arèse, sait mener son orchestre. Cet homme qui fut hautboïste à l'Opéra de Toulon avant d'en diriger l'orchestre pour les opérettes, sa vie se confond avec celle de la Philharmonique de La Seyne. Il en avait pris la baguette à son retour de l'armée, malgré sa jeunesse, en 1958.
« Ce n'était pas facile, il faut le dire, car la Philharmonique était en complète perdition » se souvient Jean Arèse. Après plus d'un siècle de succès, les musiciens en partent car il n'y avait plus de dynamisme. « Il fallait faire quelque chose. Il m'a fallu casser les oreilles de plus d’un élu ! »
Finalement, il s'en trouva pour s’occuper de cette affaire et voter les aides dans le courant des années soixante... « d’autant qu'ils n'avaient plus assez de musiciens pour jouer la musique patriotique au moment des fêtes nationales. C'est cela qui au début a fait avancer les choses. » L’Ecole de Musique est née parce qu'on avait dû jouer sans trompette La Marseillaise.
Petit à petit, autour d'une Philharmonique revigorée, se réunit un orchestre symphonique des jeunes et un ensemble de musique de chambre composé de cordes, et même un big-bang qui avait un sacré rythme ! « C’est une musique que je ne joue pas mais il en faut pour tous les goûts » ajoute Jean Arèse. Or la liste de ses réalisations n'est pas terminée, il faut y ajouter le sous-ensemble de flûtes, clarinettes, guitares et saxophones, de cordes et encore une fois de variété et de jazz. Avec tout ça, voilà l'éventail de cette philharmonique largement ouvert.
Ce passionné de Verdi, Puccini et Massenet organise également deux concerts par an de musique toute différente : en novembre, comme nous venons de le voir, et au printemps. Maintenant les conditions sont bien meilleures qu'il a trente ans, et le chapiteau des Sablettes, où jouent les musiciens et l’Ecole du cirque, y est pour beaucoup.
Tout cela nous fait une belle dynamique. Les animations des uns entraînent l'enthousiasme des autres « un résultat bien intéressant de toute évidence pour La Seyne », nous dit-il.
Maintenant à la retraite depuis dix ans, Jean Arèse, cependant ne pose jamais la baguette et s'il dirige parfois l’orchestre, il se repose sur son adjoint, le chef Laurent Canavesio. Il passe encore toutes les matinées à la Philharmonique qui a son local à la rue Gounod, un des auteurs fameux de la musique française, bien sûr.
Magazine municipal Le Seynois, N° 31, mars 2012




La ville se met au diapason de la Philharmonique

(Source : site internet Var-Matin)

Ce n’est certes pas un coup de baguette magique, mais c’est assurément un coup de main bienfaiteur. Confrontée à la dégradation continue de son local servant aux répétitions des musiciens, la plus vieille association seynoise va bénéficier d’une aide de la municipalité. Objectif : réaliser une partie des travaux de réhabilitation indispensables au fonctionnement de la salle Aillaud, située rue Gounod.

Pêle-mêle, « il faut refaire l’isolation, le chauffage, la toiture, les menuiseries, la façade. Il faut mettre aux normes pour l’accessibilité des personnes handicapées », résume Jean Arèse, président de l’association. Les devis dépassent les cent mille euros; une somme que La Seynoise ne peut assumer puisqu’elle donne des concerts gratuits et participe gracieusement aux cérémonies patriotiques organisées par la ville.

Eligibles aux subventions
Sensible à l’appel de détresse lancé par Jean Arèse, la municipalité s’est donc engagée à lui donner un coup de pouce. Et ce, par le biais des aides à la réhabilitation qu’elle octroie aux propriétaires privés qui réalisent des travaux dans le centre ancien. Présentant une délibération en conseil municipal il y a quelques semaines, Florence Cyrulnik, adjointe au patrimoine et à la culture, a rappelé que La Philharmonique est éligible à ces subventions pour la rénovation du bâti dans le centre historique de La Seyne.

Concrètement, la commune se propose d’octroyer à l’association une aide pour la rénovation de la toiture dont les travaux sont estimés à 13700 euros. À cela s’ajoutent le ravalement des façades et le remplacement des menuiseries pour un montant de 34000 euros. Le montant des travaux éligibles à la subvention municipale est donc de 47700 euros.

La souscription reste ouverte
« Compte tenu du statut associatif de La Philharmonique, de la qualité architecturale de la salle Aillaud, de sa valeur historique et patrimoniale pour la population seynoise, et étant donné la grande implication de l’association dans les manifestations locales, la ville accentue l’aide et déplafonne la subvention municipale jusqu’à 50 %. Soit une aide de 23800 euros qui sera versée sur deux ans », a expliqué Mme Cyrulnik.

La décision enchante Jean Arèse : « Je suis très heureux que la ville s’intéresse autant à ce que nous faisons. Grâce à son intervention, les travaux sur les toitures et les façades pourront commencer à l’automne ». Et de préciser qu’en contrepartie de l’aide de la municipalité, l’association s’engage à multiplier les animations qu’elle propose aux Seynois. « Nous allons nous projeter encore davantage dans la vie municipale. Nous nous y préparons déjà en nous diversifiant et en montant de nouvelles formations pour la rentrée : un ensemble de flûtes, un de clarinettes et un de guitares. Et puis nous recrutons pour attirer du sang neuf parmi nos musiciens ».

Additionnée à la subvention annuelle de fonctionnement (3000 euros en 2011), la participation communale correspond à 20 % des travaux de mise aux normes et de réhabilitation globale de l’édifice. La Philharmonique devra donc encore trouver des fonds pour assurer la pérennité de son local. Raison pour laquelle la souscription (1) lancée l’an dernier reste ouverte. Afin qu’en plus de la ville, les Seynois se mettent aussi à l’unisson des besoins de l’association.

M. G.
mguillon@nicematin.fr
Var-Matin, 15 août 2011

APPEL AUX DONATEURS
 La Philharmonique en détresse


Cliquer sur le texte ci-dessus pour télécharger et imprimer le bulletin « S.O.S. Travaux »
à nous renvoyer avec vos dons S.V.P.
Un grand Merci pour votre aide !


  
Novembre 2010 : A l'occasion de la commémoration du 170e anniversaire de la Philharmonique La Seynoise
Parution de l'ouvrage de Marius et Jean-Claude Autran
“ 170 ans de passion musicale ”
racontant l'histoire de la Philharmonique de 1840 à nos jours

Ouvrage en vente au prix de 10 EUR au siège de la Philharmonique La Seynoise, 7 rue Gounod


 

Quelques images des concerts de La Seynoise

Concert de Sainte-Cécile de 2010 à Circoscène
(Direction : Jean ARÈSE)
Concert d'été "sur un marché seynois" (Place Laïk, 21 juin 2010)
(Direction : Laurent CANAVÉSIO)
Jean ARÈSE dirigeant la philharmonique La Seynoise
lors du concert de Printemps de 2010 à Circoscène

Une répétition dans la salle Marius Aillaud, salle historique de La Seynoise, 7 rue Gounod, La Seyne-sur-Mer






Page d'accueil
Actualités 
Présentation
Musiciens
Histoire Photos anciennesArticles de presse
Concerts 2010 Concerts 2011 Concerts 2012 Concerts 2013 Concerts 2014 Concerts 2015 Concerts 2016

Dernière mise à jour : 19 septembre 2016
Contact : la.seynoise@free.fr
Administrateur du site : Jean-Claude Autran